Différences entre garantie de prêt et assurance emprunteur

comparer assurance emprunteur

Lorsque l’on accède pour la première fois à la propriété, on se retrouve face à différents domaines que l’on découvre :

  • Le constructeur quand on achète du neuf.
  • L’architecte en cas de construction ou de grosse rénovation.
  • Le permis de construire.
  • La coordination de travaux si l’on se lance seul.
  • La banque ou le courtier pour le financement de la maison.
  • Le notaire et les frais d’acquisition.
  • L’assurance emprunteur.
  • La garantie du prêt, généralement un cautionnement (c’est le rôle de sociétés comme crédit logement par exemple).

explications simples

Bref, on entre dans un univers que l’on ne connaissait pas avec ses codes et ses abréviations. Bien souvent, les accédants à la propriété confondent le cautionnement et l’assurance emprunteur. Or ce sont deux choses différentes, contracter l’un n’exonère pas de contracter l’autre.

Le seul point commun entre ces deux « couvertures », c’est le fait que c’est l’organisme prêteur qui les impose à l’emprunteur. Pour le dire plus simplement, c’est la banque qui oblige les clients à souscrire ces deux garanties, sinon le prêt ne sera pas accordé.

Nous allons maintenant voir les rôles respectifs de ces deux garanties.

La garantie emprunteur : Explications

garantie emprunteur

Les banques sont frileuses et ne prêtent que lorsqu’elles sont sûres que le client peut rembourser et qu’en cas de défaillance un organisme ou une personne garante peut se substituer à lui pour rembourser les échéances du crédit. Il existe plusieurs sortes de garanties de prêt, voici les trois principales:

encart assurance emprunteur
  1. La caution privée, c’est une personne qui est garante du bon remboursement du prêt, en général quelqu’un de la famille.
  2. L’hypothèque sur le bien, c’est un acte effectué par un notaire.
  3. La caution d’un organisme comme Crédit Logement, qui appartient à plusieurs grandes banques : société générale, LCL, le crédit agricole, la BNP, la BPCE, caisse d’épargne, crédit foncier mais aussi crédit mutuel ou HSBC. Ou bien aussi la CAMCA (crédit agricole et LCL). Ce sont les deux plus importantes, nous n’allons pas toutes les citer.

La grande majorité des emprunteurs optent pour la caution d’un organisme spécialisé (3)

La garantie emprunteur se substitue à l’emprunteur en cas de défaillance. (Non paiement des échéances du crédit).  Mais uniquement dans les cas ou l’assurance emprunteur ne peut pas entrer en jeu.

l’assurance emprunteur : Explications

Elle prend en charge le remboursement du prêt immobilier quand l’emprunteur est en invalidité suite à maladie ou accident. En cas d’invalidité très grave ou de décès l’assurance rembourse à la banque les sommes encore dues (le crédit est soldé)

Les garanties décès et PTIA (ou IAD) sont toujours exigées par les organismes prêteurs. Mais d’autres garanties peuvent être ajoutées comme par exemple la perte d’emploi, ce qui peut permettre de ne pas enclencher la garantie emprunteur en cas de chômage.

L’AVIS ET LES COMMENTAIRES DU RÉDACTEUR

En cas de problème, la différence essentielle entre la garantie cautionnement de crédit immobilier et l’assurance emprunteur c’est que, la première remboursera les échéances à la place de l’emprunteur, mais par la suite elle se retournera par tous les moyens légaux contre lui pour récupérer l’argent déboursé. Alors que l’assurance de prêt ne réclamera rien par la suite.

Les deux sont obligatoires la seule marge de manœuvre consiste à choisir les moins chères, pour cela il faut comparer plusieurs offres. En ce qui concerne l’assurance emprunteur vous pouvez vous servir de notre comparateur sur cette page.

Différences entre garantie de prêt et assurance emprunteur
Rate this post
Publié dans Conseils et législation sur l'assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.