Assurance emprunteur pour séniors et retraités

comparer assurance emprunteur

Voyons comment les différents organismes appréhendent le cas des séniors et retraités.

Pour la banque : En ce qui concerne les organismes de prêt, ils considèrent qu’une personne en retraite, est un très bon client, cela pour plusieurs raisons :

  • Les revenus (retraites ou pensions) sont réguliers et fixes ils ne risquent donc pas de diminuer ou de disparaitre.
  • Les retraités sont en règle générale des gens stables et réfléchis.
  • Beaucoup d’entre eux ont soit déjà un patrimoine immobilier et/ou se sont constitués une épargne au fur et à mesure des années.

Pour l’assurance emprunteur : Chaque assureur à ses critères et ne consentira à assurer le crédit immobilier d’un sénior que jusqu’à un certain âge. Passé cet âge, la garantie décès cessera. Cette limite varie selon les assurances de 70 à 80 ans. (Attention, il ne s’agit pas de la limite pour obtenir un prêt mais de l’âge après lequel l’assuré n’est plus couvert).

  1. Nous avons vu que les banquiers voient plutôt les retraités d’un bon œil et ne verraient à priori pas de problème à accorder des crédits immobiliers à des séniors.
  2. Les assureurs se montrent pour certains très frileux vis à vis des retraités, considérant que passé un certain âge il ne peuvent plus assurer la couverture décès.
  3. Or les banques ne prêterons pas d’argent à une personne qui ne serait pas couverte par une assurance emprunteur.

pret assurance

CQFD : Les banques n’accorderons un prêt immobilier qu’à la condition expresse que l’emprunteur soit assuré jusqu’au terme de son emprunt.

Voyons à travers un exemple ce qu’il en est :

Mr et Mme Untel ont respectivement 63 et 64 ans, ils ont un projet immobilier dont le budget total, frais de notaire et d’agence inclus est de 300 000 euros. Ils disposent d’un apport de 140 000 euros. Leur besoin en crédit est donc de 160 000 euros. Ils voudraient contracter un prêt sur 15 années. Ils n’ont aucun autre crédit en cours de remboursement.

L’assurance groupe de leur banque ne couvre ce type de prêt que jusqu’au 75 ans de l’emprunteur.

La banque prendra l’âge de Mme Untel comme référence car c’est elle qui atteindra la première les 75 ans. Et refusera d’accorder le prêt à ce couple. Pour la raison suivante : 64 + 15 = 79. Ce  qui signifie que l’assurance emprunteur ne couvrirait pas Mme untel pendant les 4 dernières années du crédit. Un risque qu’aucune banque ne prendrait.

Existe t-il une solution ?

encart assurance emprunteur

En fait rien n’est perdu, et plusieurs solutions sont envisageables.

assurances pour sénior

Première possibilité : Réduire la durée de remboursement à 11 ans, de manière à verser la dernière échéance du crédit juste avant le 75ème anniversaire de Madame. A condition cependant que la mensualité de remboursement du prêt n’excède pas la proportion de 30% des retraites et pensions du couple. (Dans certains cas la banque peut autoriser un dépassement du taux d’endettement couramment admis qui est de 30 ou 33% selon les organismes)

Deuxième possibilité : Demander au conseiller d’accepter une délégation d’assurance. Cela consiste à souscrire une assurance emprunteur individuelle pour couvrir l’emprunt bancaire. Si cette nouvelle assurance intègre les mêmes garanties que celle de la banque, celle ci ne pourra pas refuser. Bien évidemment Le couple Untel devra choisir un assureur acceptant de les couvrir jusqu’au 79 ans de Madame.

Troisième solution : Le prêt hypothécaire. Ce n’est possible que si le couple dispose d’un ou plusieurs autres biens immobiliers.

Commentaires du rédacteur :

Conseils : Nous vous conseillons de ne pas hésiter à solliciter une délégation d’assurance, d’autant plus que cela pourrait bien vous apporter un bonne surprise car bien souvent ces assurances individuelles se révèlent plus économiques que les assurances groupe de banque. certaines d’entre elles portent la limite assurable à 85 ans.

Sachez aussi que ces assurances groupe effectuent souvent une sélection liée à l’age de l’emprunteur au jour de la signature du contrat, elle est souvent fixée à 65 ans. Dans ce cas la délégation d’assurance est un recours possible.

Il est bien évident que plus les emprunteurs sont âgés et plus les cotisations mensuelles sont élevés, c’est pourquoi il est conseillé de faire marcher la concurrence en demandant plusieurs « devis ou simulations » ou en utilisant un comparateur rapide comme celui que nous vous proposons ci dessus.

repartir la quotite

Pour réduire le coût de l’assurance emprunteur d’un couple de sénior il est préférable de ne pas assurer l’emprunt à 100% sur chaque tête mais à 50%. A condition bien sûr que les deux co-emprunteurs disposent de revenus à peu près équivalents. Sinon il est possible d’appliquer des quotités différentes comme 60/40 par exemple.

Assurance emprunteur pour séniors et retraités
Rate this post
Publié dans Conseils et législation sur l'assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.