Capital initial ou capital restant dû ?

comparer assurance emprunteur

Il n’est pas toujours aisé pour les consommateurs de comprendre le jargon des assureurs. C’est pourquoi nous entamons une série d’articles visant à expliquer certains termes employés. Nous avons décidé d’entamer cette série par la notion de capital (initial et restant dû). Pour une simple raison, c’est que les primes d’assurance emprunteur sont calculées sur ces bases.

Les organismes prêteurs (banques ou sociétés de crédit) obligent les emprunteurs à couvrir les prêts immobiliers avec une assurance. Cette assurance est remboursable mensuellement et est prélevée sur le compte (de la même manière que les échéances du crédit)

calcul prime

La prime d’assurance est toujours exprimée en pourcentage

Ce pourcentage est fixé dès le début du contrat et ne variera pas. Il est appliqué à une base (le capital). Nous allons voir ci dessous ce qu’il en est en fonction de la base de calcul.

1  )  Si le contrat précise que l’assurance est calculée sur le capital initial :

Si vous empruntez 180 000 euros et que la prime d’assurance est de 0.35%, sur le capital initial : 

  • Vous paierez chaque année : 180 000 x 0.35% = 630 euros
  • Vous paierez chaque mois : 630 euros / 12 mois = 52.50 euros

C’est simple puisque le capital initial est fixe et le taux également par conséquent la prime mensuelle est fixe, et sera la même (52.50 euros) de la première à la dernière année de remboursement.

encart assurance emprunteur

2  )  Si le contrat précise que l’assurance est calculée sur le capital restant dû :

Le pourcentage sera fixe. Par contre la base de calcul diminuera progressivement.

Explication : Chaque échéance de crédit remboursée est constituée d’une part de capital et d’une part de remboursement d’intérêt. Par conséquent chaque mois, le montant du capital restant dû diminue légèrement.

A garanties égales, quelle est la solution la plus avantageuse ?

garanties egales

La meilleure solution est toujours la moins chère. Mais comment comparer une prime fixe et une prime dégressive ?

Dans le cas ou elle est dégressive : Les premières années les primes seront plus élevées et diminueront au fur et à mesure pour finalement devenir moins coûteuses que dans le cas de la prime fixe.

Plusieurs éléments doivent être pris en compte :

  1. Le coût : Pour comparer, il faut non pas calculer sur une année mais sur la durée totale du prêt. En principe ces renseignements sont mentionnés dans les simulations ou les offres d’assurance emprunteurs. Sinon, demandez à chaque assureur  que vous mettez en concurrence de vous fournir le coût total de l’assurance sur la durée du crédit.
  2. Le budget du ménage : En effet, en supposant qu’après comparaison, vous optiez pour une assurance pratiquant le calcul sur le capital restant  dû. Il faut bien comprendre que durant les premières années les mensualités d’assurance seront plus élevées. Alors si votre budget vous le permet, très bien. Mais si vous avez calculé votre mensualité de remboursement de crédit de manière à être au maximum du taux d’endettement, cela risque d’être problématique.

Ce qu’il faut aussi savoir :

Capital initial ou capital restant dû ?
Rate this post
Publié dans Conseils et législation sur l'assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.