Vapotage et assurance emprunteur

comparer assurance emprunteur

Nous avons publié il y a quelques temps un article traitant des fumeurs et des addictions en général vis à vis des assurances de prêts immobiliers, nous y expliquions ce qu’il en était. Et comment cela influait sur la détermination de la prime mensuelle.

Devant l’ampleur que prend la cigarette électronique en France et ailleurs et vu le nombre de vapoteurs qui s’inquiètent sur internet de ce qu’il doivent déclarer à l’assurance dans le questionnaire santé. Nous avons décidé de mettre en ligne une publication traitant spécifiquement de ce sujet.

Le montant d’une assurance emprunteur est calculé en fonction des risques que présente l’assuré. En ce qui concerne les fumeurs, une surprime leur est appliquée. Puisque les assureurs considère avec raison qu’un fumeur de tabac hypothèque sa santé, et a une espérance de vie inférieure à celle des non-fumeurs.

vapotage assureurs

Alors qu’en est-il pour les vapoteur ?

Les assureurs sont des gens pragmatiques qui se basent sur des grilles et des études scientifique pour déterminer l’ampleur d’un risque. Donc en l’absence d’étude réellement sérieuse sur les effets du vapotage sur la santé, ils considèrent que le risque est le même que s’il s’agissait d’un fumeur de tabac.

D’ailleurs les 18 décès liés à l’usage de la cigarette électronique recensés récemment au États Unis, renforcent les assureurs dans leur décision.

Questionnaire santé :

encart assurance emprunteur

Quelques soit la compagnie ou la mutuelle d’assurance, pour faire une demande d’assurance de prêt vous devrez forcement remplir un questionnaire santé très précis portant sur vos antécédents médicaux en général et sur vos addictions en particulier.

A la question portant sur l’usage de tabac et le vapotage, vous devrez répondre que vous vapotez. Ce qui  entrainera automatiquement une surprime.

Risques liés à une fausse déclaration :

En cas de décès ou d’invalidité, si l’assureur arrive à prouver que l’emprunteur a menti sur ce sujet (tabac ou cigarette électronique). Il a le droit (et en général il ne se gène pas pour le faire). De ne pas rembourser les sommes encore dues à la banque. Et ce, même si la maladie ou l’accident est sans aucun rapport avec l’addiction !

declaration mensongere

Trop peu de gens savent cela, ils omettent de le déclarer, et par conséquent payent une assurance chaque mois pour rien !

Comment les assureurs peuvent il prouver que l’assuré est fumeur ou vapoteur ?

  • Pour ce qui est du tabac, c’est très simple un simple prélèvement de salive ou d’urine révélera si vous avez fumé. La substance recherchée est la cotinine, elle reste présente dans le corps très longtemps. Donc même si vous arrêtez de fumer une semaine ou plus avant le test, il sera tout de même positif.
  • Pour ce qui est de la cigarette électronique, le même test sera effectué. On peut être tenté de se dire que comme l’on ne vapote que des arômes sans extrait de tabac, on ne risque rien. Peut être, mais on peut se montrer circonspect quant à la présence ou non de substances issues du tabac..

L’AVIS ET LES COMMENTAIRES DU REDACTEUR

C’est pourquoi nous vous conseillons de ne pas mentir dans le questionnaire santé. On peut citer le cas d’un homme décédé des suites d’un cancer qui avait « omis » de dire qu’il,était accroc au tabac. Résultat : Sa veuve n’a pas perçu un seul centime et doit continuer à rembourser l’intégralité du crédit conformément à l’échéancier.

Vapotage et assurance emprunteur
Rate this post
Publié dans Conseils et législation sur l'assurance emprunteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.